Avertir le modérateur

03/04/2008

Rick Astley ne vous laissera pas tomber

Nostalgique de la musique des années 80, de son swing entraînant et de ses chorégraphies endiablées ? Alors vous serez sans doute séduit par le phénomène du « Rick Roll », qui pourrait bien faire de la chanson Never gonna give you up de Rick Astley LE tube incontestable du moment. Si le nom ne vous dit rien, c’est que vous n’avez pas encore été « rick rolled », autrement dit pris au piège de ce nouveau jeu qui contamine la toile depuis quelques mois.

84e7cdb2ec4425edfe7491bfeee3a4d9.jpg

 


Le principe est simple, presque enfantin : il suffit d’envoyer la vidéo du clip de Rick Astley, dissimilée derrière un lien au nom trompeur (par exemple la bande-annonce d’un film), à vos amis ou collègues. Si votre victime tombe dans le panneau et clique sur le lien, alors vous avez gagné. Vous trouvez ça potache ? Toujours est-il que la blague a rapidement pris une ampleur internationale : la vidéo originale a été vue plus de 8 millions de fois, et les grands médias américains se sont empressés de relayer l’information. L’expression « Rick Roll » est même entrée dans le langage courant, et désigne désormais de manière plus générale tout détournement inattendu de contenu multimédia. Il faut dire qu’avec ses mouvements de bras dynamiques et sa coupe de cheveux ultra-stylisée, Rick Astley a de quoi fédérer les foules : 

 

 
Reconnaissez que ça vaut le coup d’œil. On ne sait toujours pas exactement d’où est né le mouvement, mais des communautés de partage d’images et de vidéos, comme 4chan ou GameFAQs, en revendiquent la paternité, et ont fait prendre à ce phénomène une tournure plus politique ces derniers mois. Réunis sous le nom des Anonymous, des milliers d’internautes ont lancé le projet « Chanology » en janvier, pour lutter contre l’Eglise de scientologie : ils ont pris d’assaut les sites de la secte et organisé des manifestations pendant lesquelles étaient diffusées à plein volume les paroles de la chanson.
 
De tube oublié des années 80 à hymne de ralliement des manifestants anti-scientologie, Never gonna give you up peut donc se vanter d’un regain de succès pour le moins inattendu, plus de 20 ans après la sortie du single. Le Los Angeles Times a retrouvé le chanteur, qui s’est dit amusé par l’ampleur du phénomène, mais ne compte pas en profiter pour faire un come-back fracassant. Dommage, il avait déjà son fan-club.
 
 
-------------------------------------------- 
A venir prochainement : l'analyse de la vidéo de la dernière polémique provoquée par Nicolas Sarkozy au sommet de l'Otan... 

Commentaires

Tou croi que je n'ai que ça à faire? Je cherche des informations sérieuses sur Sarkozy, moi...

Écrit par : Alvaro Uribe | 03/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu