Avertir le modérateur

19/04/2008

Soyez en forme : prenez la vie côté Coca-Cola

Pour rester en bonne santé, buvez des sodas ! C’est à peu de choses près le message qu’essaie de faire passer la firme Coca-Cola à travers une étude du mode de vie des Français réalisée par un institut public. Une caution scientifique qui aurait de quoi sérieusement déculpabiliser les adeptes des boissons à bulles sucrées. Mais après plusieurs mois d’une campagne nationale contre l’obésité infantile qui nous martèle à chaque coupure publicitaire que manger sucré, c’est mal, on ne peut s’empêcher d’émettre de sérieux doutes sur le leitmotiv de la grande firme américaine. Bakchich.info a enquêté et raconte, dans un article intitulé « Coca-Cola serait-il bon pour la santé ? », comment l’entreprise œuvre en fait soigneusement dans l’ombre pour transformer son image de « fabricant d’obésité » en celle de « spécialiste de l’hydratation ».

b83dc62e182b1b49e199cf687b05856c.jpg

A l'origine de l'affaire, un rapport délivré le 20 mars par le Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), organisme subventionné par l’Etat, lors d’un congrès annuel de la médecine générale, le Medec. L’étude, qui porte sur « le comportement et la consommation de boissons en France », affirme que la santé des Français est menacée par la déshydratation. Jusque-là, aucune raison de remettre en cause le sérieux de l’enquête. Là où les bras nous en tombent, c’est lorsqu’on nous propose comme seul remède de boire beaucoup, et tous types de boissons… y compris des sodas. Pire encore, les nutritionnistes du Credoc conseilleraient aux parents de « ne pas diaboliser le sucre » et de réserver « les boissons avec édulcorants aux enfants qui ont de vrais problèmes de poids », allant carrément à contre-courant des grandes tendances diététiques de notre époque.

Envolés, les slogans pleins de bons sentiments qui rythment les clips publicitaires de la campagne anti-obésité : le sucre ne serait pas si néfaste pour la santé ; mieux, s’il permet à nos enfants de boire davantage, ne les en privons pas ! « Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les boissons rafraîchissantes sans alcool, en particulier les sodas, contribuent peu aux apports caloriques, et, toujours selon l’étude, il n’y aurait pas de corrélation entre ces boissons et la prise de poids », s’enthousiasme ainsi le quotidien France-Soir au lendemain de la conférence.

Coca-Cola et McDonald’s, sponsors de l’équilibre alimentaire. Alors comme ça, on nous aurait menti depuis tout ce temps ? Formatés par des préceptes alimentaires maintes fois répétés et désormais solidement ancrés, sinon dans notre manière de manger, du moins dans notre conscience, on ne peut s’empêcher de trouver ça louche. Et en effet, en regardant d’un peu plus près le financement de l’étude, on s’aperçoit qu’elle a été sponsorisée en partie par - devinez qui ? - l’entreprise Coca-Cola. Forcément, les conclusions de l’enquête semblent d’un coup un peu plus douteuses… Bakchich.info révèle ainsi que la firme a directement participé à la préparation de la conférence qui devait présenter les résultats de l’étude, et que le contact presse n’était autre que le directeur de communication de la branche française de Coca-Cola.

Quand le message d’un organisme public censé favoriser de meilleures pratiques nutritionnelles est brouillé par le financement de l’un des plus gros fabricants de boissons sucrées au monde, on peut s’attendre à un sérieux risque de désinformation. Plus rien d’étonnant alors à ce que l’on retrouve, dans le programme du Medec, une conférence intitulée « Le fast-food est-il incompatible avec l’équilibre alimentaire ? », parrainée et animée, tiens donc, par McDonald’s…

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu